Comment choisir un bon vaporisateur pas cher ?

Un vaporisateur est utilisé dans un contexte thérapeutique et médical comme dans le cas de la phytothérapie ou la thérapie au cannabis par exemple. Bien qu’il n’y ait pas de doute sur son utilité dans ce genre de médecines douces, il est important de savoir le choisir pour ne pas tomber dans des complications causées par un mauvais usage ou une mauvaise vaporisation.  Le marché regorge de modèles de vaporisateurs, ce qui nous laisse avec un choix énorme, variant des plus chers aux bon-marché.

Le choix n’est pas facile, mais avec ce guide, vous serez beaucoup mieux éclairé.

Convection ou conduction : quel système est le moins cher ?

Les vaporisateurs se déclinent en deux catégories majeures selon leur système de chauffe. Le vaporisateur qui fonctionne par conduction n’est pas très apprécié vu qu’il y a toujours le risque de bruler l’huile ou la plante (combustion) au lieu de la vaporiser. Cela est dû au fait que ces deux dernières sont posées directement sur l’élément chauffant du vaporisateur. Au lieu de la vapeur, il y a de fortes chances que vous obteniez de la fumée. Mais si vous arrivez à suivre les instructions, vous ne risquez vraiment pas grand-chose. De plus, un vaporisateur par conduction a ses avantages par rapport à l’autre : Il est plus compact que l’autre, dure plus longtemps grâce à la bonne qualité de ses batteries, et en plus, il coûte beaucoup moins cher. Le xmax v2 pro ou storm est un vaporisateur à conduction affichant un rapport qualité-prix très intéressant.

Maintenant, le vaporisateur par convection est plus apprécié par la communauté des usagers. La plante sèche ou l’huile n’entre pas en contact direct avec la partie chauffante, donc il n’y a pas de risque de combustion et une vapeur de meilleure qualité. Mais, il est plus cher que le vaporisateur par conduction, en plus d’être plus grand et donc rapidement remarquable (chose que vous voudrez bien éviter en plein public) et consomme beaucoup d’énergie.

Vaporisateur de salon ou portatif : lequel est mieux ?

Après la détermination du système de chauffe, on arrive au deuxième critère de choix : la transportabilité. Car, vous avez le choix entre le vaporisateur portatif et le vaporisateur de salon.

Vous l’aurez compris : il s’agit principalement d’un choix de la taille. Le vaporisateur de salon est de taille imposante, et donc est installé dans son coin à la maison, sur une table en l’occurrence. C’est le plus commercialisé vu que la plupart des utilisateurs préfèrent apprécier leurs plantes médicinales tranquillement chez eux. De plus, celui-là dispose de plus de fonctionnalités beaucoup plus précises. Il est branché sur secteur et donc est utilisé à l’infini.

Pour les vaporisateurs portatifs, on les trouve sous deux catégories : Les portables classiques et les stylos. Ces derniers sont plus discrets, car plus compacts. Mais en tous cas, les modèles portatifs sont très pratiques car on peut les utiliser partout et à n’importe quel moment de la journée.

 

Laisser un commentaire