La contrefaçon de médicaments dans les pharmacies en ligne, comment l’éviter ?

Sur internet, la contrefaçon de médicaments et les pharmacies illégales sont fréquentes. Il faut savoir qu’environ 357 sites dédiés à la vente de médicaments sans ordonnance sont autorisés dans l’Hexagone. Parmi eux, on retrouve la plateforme shop-pharmacie. Malgré une réglementation assez stricte, on découvre néanmoins des plateformes illégales.

En effet, d’après les informations révélées par l’IRACM (Institut international de recherche anti-contrefaçon de médicaments), moins d’une pharmacie en ligne sur vingt est légale. Certains proposent des médicaments d’une qualité aléatoire. D’ailleurs, ces produits peuvent être dangereux pour la santé. Pour le cas de Shop-pharmacie, leurs produits sont soumis à des contrôles très stricts en vue de garantir un résultat efficace. Et pour éviter de tomber sur des sites peu scrupuleux, voici quelques conseils à suivre.

Trouver les anomalies dans le détail

Antigel de voiture, mort aux rats, uranium, mercure… La liste des substances découvertes dans les médicaments censés soigner est vraiment alarmante. En effet, on retrouve des produits néfastes pour la santé dans certains produits proposés par des pharmacies en ligne. D’où l’intérêt de bien faire la différence entre les plateformes légales ou non. Grâce à la campagne menée par cet institut, vous pourrez trouver des conseils très utiles qui vous permettront de le faire de manière efficace.

D’ailleurs, quelques indices évocateurs, comme des choix de termes étranges, des fautes d’orthographe ou encore l’envoi de spams sont rédhibitoires. Selon l’IRACM, il est important de chercher les anomalies dans le détail, puisque l’illusion est minutieusement travaillée.

Les pharmacies illégales à l’origine de plus de 700 000 décès par an

Pour les ressortissants français, il est essentiel de se fier aux plateformes inscrites en France. D’ailleurs, vous pourrez trouver la liste de ces pharmacies en ligne présentes dans l’Hexagone sur le portail web de l’Ordre des Pharmaciens. De plus, les labels présents sur la plateforme en ligne permettent également de distinguer les sites légaux.

La vérification de la législation française est aussi une étape indispensable. Notez en outre que plus de la moitié des médicaments commercialisés en ligne sont contrefaits. Certains produits présentent des dangers pour la santé. Chaque année, environ 700 000 personnes meurent à cause des médicaments de mauvaise qualité dans le monde.

Laisser un commentaire