La Rhinoplastie : Refaire son nez sans se faire opérer

Narines épatées, méplat au milieu des sourcils, pointe tombante, gonflement au niveau de l’arête du nez… Autant de défauts qu’on retrouve sur notre nez. Heureusement, il existe une solution pour corriger ces imperfections. De plus, celle-ci ne nécessite pas une opération importante. Il s’agit de la rhinoplastie. Cette intervention est très pratiquée en France.

Deux types de rhinoplastie existent : la rhinoplastie chirurgicale et la rhinoplastie médicale. Un chirurgien pour rhinoplastie peut parfaitement réussir une telle intervention. Des injections peuvent suffire pour corriger certaines imperfections, dont une pointe du nez tombante ou un creux au niveau de la ride du lion.

La rhinoplastie médicale, une pratique de plus en plus démocratisée

Cette intervention vise à injecter des produits tels que l’acide hyaluronique, pour corriger des imperfections légères. Il y a notamment une pointe qui s’affaisse, une asymétrie des ailes du nez ou un méplat entre les sourcils.

Vous pouvez constater les résultats immédiatement, malgré les rougeurs ou les légers œdèmes. Le praticien va vous conseiller d’éviter d’appuyer sur le nez pendant un ou deux jours. Il est également déconseillé de porter des lunettes lourdes pendant cette période. D’autre part, ces injections vont vous permettre d’avoir un premier aperçu de ce que sera votre futur nez.

La rhinoplastie chirurgicale, une solution plus radicale

Pour des imperfections peu visibles, le praticien se faufile à l’intérieur du nez pour corriger le cartilage et l’os. Cette opération ne laisse aucune cicatrice. Par ailleurs, si les défauts sont plus importants, il est nécessaire de réaliser une petite incision.

Si des remodelages ont été effectués au niveau de l’os, la pose d’un plâtre est nécessaire. Toutefois, il sera retiré au bout de quelques jours seulement. Vous ressentirez une douleur légère. Il faudra attendre trois semaines pour que le résultat soit visible. Pour ce type d’intervention la patience est de mise.

Laisser un commentaire