Le modernisme catalan

Le modernisme catalan est un courant artistique s’inscrivant dans la mouvance Art nouveau en Europe et dans le prolongement de la renaissance catalane. Développé principalement dans l’art décoratif à l’image de l’architecture pendant près de 50 ans, il a pleinement participé à l’identité catalane au 19e siècle. Par le biais de ses caractéristiques et de ses monuments atypiques, le modernisme catalan est un des nombreux attraits de la ville de Barcelone.

Caractéristiques du modernisme catalan

Le modernisme catalan est à rebours de la pureté et de l’exigence géométrique de l’architecture industrielle du début du 19e siècle. Ce mouvement artistique se fonde sur des thèmes naturels, aussi bien dans la forme géométrique que dans les décors, en passant également par les matériaux exploités.

Les artistes de cette mouvance travaillent avec des éléments ornementaux représentant des animaux et des végétaux. Il n’est pas rare de retrouver des éléments de tailles plus importants à l’exemple d’un animal légendaire ou d’une figure humaine qui viennent ornementer les corniches. De manière générale, les ouvertures dans le mur et les balcons sont élaborés en fer forgé et inspirés par la nature.

Il est à noter également que le modernisme catalan, comparé à l’Art nouveau, intègre dans ses ornements des objets d’origine gotique pour coller avec la tradition catalane.

Puig i Cadafalch et Domènech i Montane en pionnier

Domènech i Montane a activement posé de son empreinte dans la caractérisation du modernisme catalan. Il a notamment contribué à son développement en écrivant dans un article dans lequel il démontre les codes de cette architecture et l’identité nationale catalane. Ses ouvrages se définissent par des lignes courbes et des ornements d’inspiration espagnole et arabe. Inspirations que l’on peut admirer dans le Palais de la musique catalane construit en 1908.

Puig i Cadafalch, en héritier de son prédécesseur est l’artiste qui a réalisé la Casa Amatller. L’artiste catalan a combiné plusieurs styles dont le baroque, le gothique et le style roman. D’ailleurs, le couronnement de la face extérieure n’est pas sans nous rappeler les habitations des Pays-Bas.

Dernier artiste et pas des moindres : Antoni Gaudí qui est l’un des artistes les plus réputés à travers le monde. Il est à l’origine de la « Famille Sacrée », mais également de la « maison Batlló ».

La « maison Batlló » comme édifice notable

La « maison Batlló » est un monument conçu par l’architecte Antoni Gaudí qui s’inscrit dans la mouvance artistique du modernisme catalan. L’édifice fut une commande de Josep Batlló i Casanovas, riche entrepreneur catalan, et qui, à ce jour, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

A compter du 3 juin, les visiteurs aurontont la possibilité de participer à l’édition 2019 des Nuits magiques. Ces représentations musicales sont une occasion unique de découvrir la « maison Batlló » à Barcelone. La programmation de l’édition 2019 est disponible au lien suivant https://www.casabatllo.es/fr/billets-ligne/visite-les-nuits-magiques/calendrier/. Tous les soirs, à partir du 3 juin jusqu’au 3 novembre 2019, les touristes pourront visiter le monument entre et 20 heures et 21 heures, et participer à un concert entre 21 heures et 22 heures.

Laisser un commentaire