Séparation : comment réussir la garde de son enfant ?

Après la séparation ou le divorce des parents, ces deux-là s’occupent de leurs enfants, mais séparément. Ils se partagent la tâche à tour de rôle. Pour réussir la garde des enfants ( voir ce site pour la garde de vos enfants à domicile), les parents doivent veiller à respecter certains principes, dans le but d’éviter tous problèmes où mésentente. En voici les essentiels.

L’entente parentale

Puisque cette garde résulte généralement d’un divorce ou d’une séparation, l’enfant se trouve au centre d’une guerre acharnée entre ses deux parents. Chacun essaye d’en faire son allié contre l’autre. Par conséquent, l’enfant grandis dans un climat empoisonné avec certainement des problèmes de personnalité. Normal, puisqu’il lui est impossible de s’épanouir dans de telles conditions.

Il est primordial au parent de garder leur respect l’un envers l’autre, même si l’amour fait défaut. C’est-à-dire, bien que la continuité physique ne soit plus possible, psychiquement, il ne doit pas y avoir de changement chez l’enfant.

La bonne coopération

Ils peuvent être séparé et chacun vis sa vie à part, mais quant il est question de l’éducation de leur enfant, les parents doivent rester sur la même longueur d’onde, et travailler en véritable équipe. Les règles à respecter doivent être les mêmes chez sa maman, et chez son papa. Les deux parents doivent être intégrés équitablement dans le quotidien de leur enfant, en partageant les tâches : qui va le chercher à l’école, tel jour ? qui va répondre à la convocation de la maîtresse ? qui l’emmenai jouer avec son copain ? etc.

Rester proches géographiquement

 C’est obligatoire pour une garde réussie, parce que dans le cas contraire, l’enfant ne pourra pas suivre normalement ses études et être bien à jour avec le reste de sa classe, s’il doit tout le temps faire de grands trajets pour passer d’une maison à l’autre. 

Réservez-lui une chambre chez chaque parent

Bien que ça ne soit pas obligatoire, il est important que l’enfant ait une chambre propre à lui, pour qu’il se sente dans sa maison et en sécurité.

Respecter l’attachement chez l’enfant de moins de 3 ans

Si votre enfant a moins de trois ans, il est conseillé de ne pas suivre de garde alternée. En effet, il faudra attendre jusqu’à ce qu’il souffle sa 6ème bougie avant de procéder à la garde, vu qu’avant, l’enfant est de nature plus attaché à l’un de ses parents, dans la plupart des cas, à la mère et le fait de s’en séparer, ne serait-ce que pour une journée peut lui causer des troubles psychosomatiques aux effets très négatifs sur sa santé morale.

Bien écouter son enfant

En grandissant, l’enfant commence à formuler des désirs qu’il faut respecter, mais avec modération. S’il trouve qu’une permutation d’une semaine ne lui convient pas et qu’il préfère 15 jours, mieux vaut prendre son désir en considération. De même si le petit enfant désire rester plus avec son père, ou sa mère.

Bannir le principe d’égalité

Votre enfant ne fait pas partie de vos propriétés physiques. Respecter ses besoins et ses choix concernant le temps qu’il passe avec chacun de ses parents est primordial. On ne partage pas un enfant avec égalité, on se complémente l’un l’autre, tout pour le bien être psychique de l’enfant.

Laisser un commentaire